Akelys Musculation
Notions élémentaires sur les Accidents musculaires et les douleurs musculaires durant la pratique sportive
Menu de navigation

Accidents musculaires & douleurs musculaires : les contusions musculaires
Les accidents musculaires peuvent être dus à un effort trop intense ou prolongé, à étirement involontaire des fibres musculaires, ou à un coup reçu sur le muscle. On distingue deux types de défaillances musculaires : les défaillances sans lésion des fibres (courbatures, contractures, crampes, contusions simples), qui sont peu graves ; et les défaillances avec lésion des fibres, qui nécessitent obligatoirement un avis médical. Nous apprendrons ici à faire la différence entre ces différentes atteintes.

Contusion musculaire
Symptômes :
  • Douleur musculaire localisée
  • Sensation de chaleur locale
  • Impotence fonctionnelle possible
  • Difficultés à faire bouger les muscles de la partie qui est atteinte
  • Si la peau de la zone douloureuse est légèrement gonflée, c'est un oedème
  • Si du sang s'est répandu dans le muscle, il s'agit d'un hématome
  • Si une tache rouge bleuâtre apparait, c'est une ecchymose
Cause probable :
  • Coup direct sur le muscle
Les contusions musculaires simples sont des fibres musculaires qui éclatent sous un choc : des petits vaisseaux sanguins (capillaires) fins comme des cheveux, voient leurs parois brisées et du sang se répand dans la zone de contusion.
Que faire ?
  • Repos, selon l'importance de la lésion, de 5 à 10 jours,
  • Appliquer immédiatement de la glace sur l'endroit douloureux (1 Heure)
  • Bandage compressif, mais serré modérément.
  • Massages et rééducation contre-indiqués, car ils favoriseraient de nouveaux saignements dans le muscle
  • Dans le cas de signes douloureux très importants, le médecin peut demander une échographie
  • Médicaments anti douleur, anti-oedème et anti inflammatoire prescrits par le médecin, selon l'importance de la lésion
Comment éviter ça ?
  • Porter des protections corporelles
Complications :
  • Rupture musculaire
  • Hématome
  • Plaie

Anatomie musculaire et muscles

Commentaire(s) et informations complémentaires sur les contusions musculaires
L'accident le plus banal et le plus facile à expliquer, est la contusion musculaire. Le sportif ressent une importante douleur, là où il a subi un choc, et il a du mal à bouger les muscles concernés, les dégâts peuvent avoir des conséquences. Nous ne parlerons ici que des petites contusions, dites " bénignes "

Que s'est il passé ?

Comparons le muscle à une orange entière à laquelle on aurait ôté la peau épaisse, en la laissant recouverte de sa fine peau blanche. Si on donne un coup violent à la surface, sans la percer, quand on ouvrira cette orange délicatement, on va retrouver des fibres éclatées et du liquide autour de la partie intérieure abîmée.
C'est exactement la même chose pour le muscle qui a reçu une contusion. Des fibres musculaires éclatent sous le choc, des petits vaisseaux sanguins (capillaires) fins comme des cheveux, voient leurs parois brisées, du sang se répand dans la zone de contusion à plus ou moins grande profondeur dans le muscle, c'est un hématome. Autour de la zone abîmée de l'eau passe du sang vers les fibres et ça fait gonfler un peu la partie blessée (œdème)
Comme c'est la surface du muscle qui reçoit le choc le plus violent, c'est par conséquent sa partie qui est sous la peau qui présentera les signes les plus évidents.
Si l'hématome est important, il ne s'agit plus d'une contusion bénigne. La contusion grave nécessite des soins plus importants et un repos plus long.
Les nerfs sensitifs (qui transmettent sensations et douleur vers le cerveau) sont stimulés. Ils se manifestent par la douleur que ressent le sportif. A cause de cette douleur, de façon réflexe, les muscles de la région refusent d'obéir aux ordres, la partie qui souffre est comme paralysée pendant un certain temps, comme si le corps lui imposait de ne plus bouger afin de ne pas aggraver la situation.
Que constate le médecin ?

Il constate que le sportif souffre réellement, et qu'il a des difficultés à faire bouger les muscles de la partie qui est atteinte car ça augmente la douleur.
La partie douloureuse est bien limitée à une zone précise, où la peau est plus chaude que sur le reste du muscle, si un certain temps s'est déroulé entre l'accident et l'examen médical.
La peau de la zone douloureuse peut être légèrement gonflée, cartonnée, c'est l'œdème.
Si le sang qui s'est répandu dans le muscle (hématome) est près de la peau, on verra aussi une tache rouge bleuâtre appelée ecchymose. Si l'hématome est profond, on ne le verra pas directement. On pourrait le mettre en évidence grâce à l'échographie.
On constate que le muscle est légèrement contracturé, et si on veut faire bouger sa masse, il " ballotte " moins bien. Quand on le palpe, on le sent induré dans sa profondeur. En effet, les muscles subissent une contracture plus ou moins importante dès qu'ils souffrent, pour quelque raison que ce soit.
Que faire ?

Il faut appliquer immédiatement de la glace une bonne heure sur l'endroit douloureux.
Puis c'est le médecin qui prend le relais.
Le sportif est laissé au repos un temps variable selon l'importance de la lésion, de 5 à 10 jours, et il peut être aidé par un bandage compressif, mais serré modérément.
Pour les contusions graves le repos peut durer un mois.
Les massages et la rééducation sont contre-indiqués au début car ils favoriseraient de nouveaux saignements dans le muscle qui se réparera tout seul.
Si les signes douloureux sont très importants, le médecin peut demander une échographie.
Les médicaments anti douleur, anti œdème et anti inflammatoire sont prescrits ou non selon les cas par le médecin qui est le seul à avoir jugé de l'importance de la lésion. Les kinés pourront appliquer en temps voulu la chaleur et les ondes courtes ou autres moyens.
Attention au moment de la reprise, car certains muscles douloureux ont bloqué pendant quelques jours des articulations, comme genou, cheville, hanche, épaule et coude, et il faudra les rééduquer également en douceur.
Contusions du sportif


Akelys © tous droits réservés - reproduction interdite | Plan du site | Echange de liens | Liens annuaires | Partenariat Webmaster | Contactez nous