Les blessures musculaires : Identification, prévention, traitement et réadaptation
Akelys Musculation
Notions élémentaires sur les Accidents musculaires et les douleurs musculaires durant la pratique sportive
Menu de navigation

Accidents musculaires & douleurs musculaires
Les accidents musculaires peuvent être dus à un effort trop intense ou prolongé, à étirement involontaire des fibres musculaires, ou à un coup reçu sur le muscle. On distingue deux types de défaillances musculaires : les défaillances sans lésion des fibres (courbatures, contractures, crampes, contusions simples), qui sont peu graves ; et les défaillances avec lésion des fibres, qui nécessitent obligatoirement un avis médical. Nous apprendrons ici à faire la différence entre ces différentes atteintes musculaire.
Les dommages musculaires induits par l’exercice se manifestent par des contractures musculaires douloureuses d’apparition tardive qui sont habituellement maximales 48 heures après la première séance d’un sport pratiqué à forte intensité.

Contracture musculaire
Symptômes :
  • Douleur musculaire diffuse 24 à 48 h après une activité musculaire inhabituelle
  • Comme les courbatures, mais apparition plus rapide
  • Contraction musculaire involontaire, douloureuse, mais sans raccourcissement
  • Douleur augmentée à la palpation et aux mouvements
  • La contracture se produit le plus souvent au niveau des mollets, des cuisses, des fesses, des gouttières vertébrales et du cou.
  • Dure et douloureuse, au toucher et à la palpation, gène aux mouvements
  • Muscle douloureux lors de son étirementou de la contraction.
  • Le muscle devient sensible, légèrement douloureux, même au repos
Cause probable :
  • Activité musculaire importante ou trop longue
Si vous avez les symptômes décrits, il s'agit probablement d'une contracture musculaire :
Fessiers

Contusion musculaire
Symptômes :
  • Douleur musculaire localisée
  • Sensation de chaleur locale
  • Impotence fonctionnelle possible
  • Difficultés à faire bouger les muscles de la partie qui est atteinte
  • Si la peau de la zone douloureuse est légèrement gonflée, c'est un oedème
  • Si du sang s'est répandu dans le muscle, il s'agit d'un hématome
  • Si une tache rouge bleuâtre apparait, c'est une ecchymose
Cause probable :
  • Coup direct sur le muscle
Si vous avez les symptômes décrits, il s'agit probablement d'une contusion musculaire :
Fessiers

Courbature musculaire
Symptômes :
  • Douleur musculaire diffuse 24 à 48 h après une activité musculaire inhabituelle
  • Gène dans les mouvements
  • Impressions de rigidité musculaire à la fin d'un effort long et important
Cause probable :
  • Activité musculaire importante ou trop longue
Si vous avez les symptômes décrits, il s'agit probablement d'une courbature :
Fessiers

Crampe musculaire
Symptômes :
  • Contraction musculaire intense, involontaire, douloureuse
  • Déplacement segmentaire avec raccourcissement du muscle
Cause probable :
  • Travail très intense et prolongé
  • Excès de toxines dans les muscles
  • Refroidissement
  • Les crampes se produisent après un usage intensif et prolongé de certains muscles
  • Exercice intense réalisé par des personnes peu entraîné à l'effort physique
  • Fatigue musculaire anormale
  • Surcharge musculaire prolongée
  • Travail musculaire réalisé dans des conditions anormales
  • Les crampes peuvent survenir chez un sujet en "baisse de forme"
Si vous avez les symptômes décrits, il s'agit probablement d'une crampe :
Fessiers

Élongation musculaire
Symptômes :
  • Douleur musculaire importante en cours d'activité physique
  • Douleur soudaine, à un endroit précis du muscle
  • Peu se manifester que le soir ou le lendemain d'un effort violent
  • Muscle sensible, légèrement douloureux, même au repos
  • Apparition lente de la douleur, rarement pendant l'effort.
  • Sensation de 'boule" dans le muscle qui n'empêche pas de continuer l'effort
  • Pas de douleur brutale, pas d'ecchymose et pas d'hématome
  • Le muscle peut être légèrement gonflé
  • Douleur lors de la contraction volontairement ou l'étirement du muscle
Cause probable :
  • Allongement musculaire actif ou passif très important
  • Surmenage localisé de certaines fibres musculaires
Si vous avez les symptômes décrits, il s'agit probablement d'une élongation :
Fessiers

Claquage musculaire & déchirure musculaire
Symptômes :
  • Survient toujours pendant l'activité physique
  • Sensation de "coup de couteau", "claquement de fouet" ou "corde qui casse" durant l'effort
  • La peau au dessus de la douleur présente un relief anormal, comme une petite encoche. Ecchymose sous la peau, Encoche musculaire
  • Très souvent, bruit de claquage musculaire
  • Douleur violente, parfois syncopale, Douleur même au repos
  • Arrêt brutal et définitif de l'activité
  • Impotence fonctionnelle totale
  • Hématome parfois puis gonflement ou oedème
Cause probable :
  • Étirement important de fibres jusqu'à la rupture
  • Effort très violent comme une impulsion, ou un départ
  • Entraînement excessif ou insuffisant
Si vous avez les symptômes décrits, il s'agit probablement d'un claquage ou une déchirure musculaire :
Fessiers

Rupture musculaire totale
Symptômes :
  • Douleur est localisée et très violente
  • Encoche plus ou moins importante à la surface du muscle
  • Le muscle est coupé en deux parties qui tirent chacune de leur côté.
  • Rétraction du muscle, Séparation musculaire, rétractation "en boule"
  • Si la rupture est totale, impossibilité de faire de mouvement
  • Bruit
  • Douleur syncopale et parfois courte perte de connaissance
  • Arrêt brutal
  • Hématome important
Cause probable :
  • Coup direct
  • Blessure musculaire antérieure
  • Traumatisme direct
Si vous avez les symptômes décrits, il s'agit probablement d'une rupture musculaire totale :
Fessiers



Commentaire(s) et informations complémentaires sur blessures musculaires
Les blessures musculaires de grade 1 (Élongation)

Les blessures musculaires indirectes font habituellement l'objet d'une classification en trois grades. Le grade 1, aussi appelé « élongation musculaire», est caractérisé par une douleur vive perçue au moment d'une contraction. La douleur spontanée est souvent transitoire et est exacerbée ou reproduite lors de la contraction contre résistance du muscle lésé.
Seules quelques fibres musculaires sont touchées, parfois sur une partie seulement de leur longueur totale, et l'incapacité fonctionnelle est légère à modérée. Un spasme musculaire antalgique est souvent présent sans déformation palpable à l'examen.
La régression rapide des symptômes peut amener le sportif à vouloir reprendre l'activité pratiquée, mais une douleur persistante à la contraction réduit habituellement ses capacités fonctionnelles, augmentant ainsi le risque de blessures subséquentes.

Les blessures musculaires de grade 2 (Claquage ou déchirure)

Lors d'une déchirure (claquage ou lésion de grade 2), l'incapacité fonctionnelle est immédiate et habituellement totale. La douleur est vive, persiste au repos et augmente à la contraction active du muscle.
Lorsque l'examen est pratiqué précocement, un point douloureux précis et une encoche peuvent être perçus avant qu'ils ne soient masqués par les phénomènes inflammatoires régionaux. Après quelques jours et parfois à une certaine distance de la lésion initiale, une ecchymose peut témoigner du drainage, par gravité, d'un hématome musculaire jusqu'aux tissus sous-cutanés.
Ce signe peut cependant être absent si l'aponévrose musculaire est intacte.

Les blessures musculaires de grade 3 (Rupture)

Les ruptures musculaires, ou lésions de grade 3, peuvent être confondues cliniquement avec une déchirure (grade 2) si des muscles synergiques compensent le déficit fonctionnel ou si un hématome et l'inflammation locale masquent la lésion.
L'examen précoce permettra habituellement de mettre en évidence la masse formée par le segment musculaire rétracté ainsi que l'encoche adjacente qui témoigne de la perte de continuité. De façon paradoxale, si aucune continuité ne persiste entre les deux pôles de la lésion, l'évaluation clinique peut s'avérer peu douloureuse.
Une ecchymose est généralement observée dans les jours suivant la lésion.
prévention, traitement et réadaptation du sportif


Akelys © tous droits réservés - reproduction interdite | Plan du site | Echange de liens | Liens annuaires | Partenariat Webmaster | Contactez nous